Le Bypass Gastrique

Le principe

L’opération consiste à créer une “petite poche gastrique” (volume de 15-30 ml) dans laquelle une “boucle intestinale” est anastomosée.

On obtient une poche gastrique, grosse comme une petite tasse de café qui ne peut donc contenir que des quantités limitées de nourriture, qui “entre” dans une nouvelle route en “sautant” (dérivation) l’estomac, le duodénum et la première partie de l’intestin grêle.

Dans le BPG, aucune partie de l’estomac ou de l’intestin n’est enlevée, donc l’intervention est virtuellement réversible.

Objectifs

Le mécanisme responsable de la perte de poids après BPG n’est pas encore complètement connu. Se produit :

Une réduction de la quantité de nourriture (effet restrictif), principale cause de perte de poids au cours des six premiers mois suivant l’intervention
Une sensation précoce de satiété avec des quantités modestes de nourriture
Une réduction de l’appétit due à des modifications de certaines hormones et à l’arrivée d’aliments après une mastication dans l’intestin;
Une “malabsorption” partielle des graisses peut survenir lorsque l’intestin « sauté » dépasse 200 cm.

Bien que la technique standard n’induise pas de “malabsorption” de protéines et / ou de diarrhée, lorsque l’absorption de l’intestin contourné est importante, l’absorption de certaines vitamines, minéraux, calcium et fer peut être déficiente.

Cela implique la nécessité de prendre quotidiennement des complexes de multivitamines, de calcium et de fer.

Résultats

L’efficacité à long terme, plusieurs années après la chirurgie, est démontrée par une perte stable d’environ 65% de l’excès de poids à une distance de 2 ans de l’opération, ce qui s’accompagne d’une résolution du diabète de 84% des patients, 83% d’hypertension et 95% de syndrome d’apnées du sommeil. La perte de poids est maintenue pendant une longue période (il existe des données jusqu’à 20 ans), même avec des fluctuations individuelles.